Accueil > Internet et réinvention de l’action politique > Une "fédération numérique" à l’UMP

Une "fédération numérique" à l’UMP

mercredi 25 juillet 2007, par Ronai Maurice

C’est un conseiller politique de Jimmy Carter, Patrick Caddell (devenu entre temps l’un des scénaristes de West Wing) qui avait théorisé l’idée de "campagne permanente".

Bill Clinton s’en etait directement inspiré.

L’UMP aussi, semble-t-il.

Nicolas Sarkozy peut compter sur la bienveillance des grands médias....

Il sait aussi que ce soutien n’est pas inconditionnel : quand l’opinion tangue, ou se retourne, les médias - même les mieux intentionnés - vacillent.
On l’a vu dans les périodes de confrontation type CPE.

Bref : Nicolas Sarkozy a besoin d’une UMP qui relaie les réformes gouvernementales dans l’opinion....

Pour relayer son action et ses idées dans l’opinion, l’UMP mise sur l’activisme numérique...
Elle vient de créer une "fédération numérique".

Cette fédération reprend les outils et les fichiers de la campagne numérique présidentielle et réactive Supportersdesarkozy.com
Cette hyper-UMP - comme elle se désigne déjà - est appelée à inonder le pays de videos concoctées par les agences de com...

Important : l’UMP ne propose pas, à travers sa "fédération numérique" un mode d’affiliation distinct ( comme c’est le cas, au PS, avec temPS réels).
Si un "supporter" de Sarkozy veut adhérer a l’UMP, il devra le faire sur une base territoriale.

Pendant ce temps, le PS dégarnit son équipe internet ....