Accueil > Chroniques > Obama : enseignements d’une campagne et d’une victoire

Obama : enseignements d’une campagne et d’une victoire

mercredi 5 novembre 2008, par Ronai Maurice

1) Il y avait une forte attente de changement dans la société américaine, après huit ans de Présidence Bush. Et 30 ans de déregulation, de recul de la puissance publique, d’égoisme fiscal.
Encore fallait il saisir ces attentes. Et les incarner.

2) Christian Salmon a brillamment résumé les ressorts de la campagne d’Obama. Son carré magique.

« - Raconter une histoire capable de constituer l’identité narrative du candidat (Storyline).

- Inscrire l’histoire dans le temps de la campagne, gérer les rythmes, la tension narrative tout au long de la campagne (timing).

- Cadrer le message idéologique du candidat (framing), c’est-à-dire encadrer le débat comme le préconise le linguiste Georges Lakoff, en imposant un "registre de langage cohérent" et en "créant des métaphores".

- Créer le réseau sur Internet et sur le terrain, c’est-à-dire un environnement hybride et contagieux susceptible de capter l’attention et de structurer l’audience du candidat (networking). »

3) Cette victoire est celle de l’enthousiasme (ces millions de personnes qui ont pris part à la campagne) mais aussi celle du professionnalisme. La campagne a été un sans-faute. Obama a d’ailleurs rendu un hommage vibrant, ce matin, dans son discours à Axelrod et David Plouffe.

4) Cette campagne marque aussi l’avènement du premier Président de l’âge numérique.